Le Detailing

« La préparation esthétique ou Detailing requiert de la part du Detailer une attention

et une minutie extrêmes pour arriver à un résultat qui surprendra les plus exigeants » …

La préparation esthétique :

Encore méconnue du public français il y a peu de temps, et pourtant très répandue dans nos pays voisins (comme en Angleterre), la préparation esthétique, également connue sous le nom de « cosmétique automobile » est l’appellation française du terme Detailing.

Aujourd’hui, ce terme est utilisé de manière très large, voire galvaudée … mais ne répondant pas forcément à sa définition initiale (pas de locaux ni de matériels adaptés, méthodes parfois bâclées, etc).

Cette appellation permet de nous différencier des carwashs, lavages sans eau et autres procédés grand public. En effet, le Detailing insiste avant tout sur une qualité de travail, une rigueur dans la méthodologie et une minutie toutes particulières. Il désigne un processus complet et précis des différentes opérations à réaliser pour prétendre retrouver un véhicule restauré comme à son état neuf, en corrigeant tous les défauts présents et en l’embellissant davantage au moyen de solutions de protections. Il ne s’agit en aucun cas de masquages rapides mais bien d’un processus de rénovation long, mais durable…

La préparation esthétique ou Detailing requiert de la part du Detailer une attention et une minutie extrêmes pour arriver à un résultat qui surprendra les plus exigeants. Chaque véhicule, quel qu’il soit, doit d’être traité avec le même soin. C’est pourquoi un programme de préparation s’avère particulièrement long. Chacun des détails ignorés dans la plupart des autres méthodes de lavage citées précédemment est ici traité avec une infinie précision.

Il s’agit d’un service pour une clientèle particulièrement exigeante ou bien tout simplement passionnée, des termes qui qualifient également le Detailer…

Par exemple, sur le cas d’un traitement complet extérieur, il faut compter 6 grandes étapes au minimum :

  • Lavage
  • Décontamination
  • Correction
  • Lustrage
  • Protection
  • Finition

Bien sûr, il ne s’agit que d’un schéma simpliste représentant la chronologie des opérations. Chacune de ces étapes est composée de nombreuses autres interventions. Chacun de ces traitements nécessite une compétence et des matériels spécifiques, mais aussi un outillage et des produits de hautes performances.

Il en est de même pour les soins des habitacles. Il ne faut donc pas non plus oublier la maintenance de ces traitements : à la manière des cuirs les plus nobles, il faut un entretien adapté pour les faire perdurer le plus longtemps possible.

Les avantages du Detailing :

Que vous soyez simplement amateur averti, passionné ou même professionnel, un service sur mesure comme le Detailing peut vous apporter de nombreux avantages :

  • Conserver dès le départ votre véhicule dans un état au-delà du neuf.
  • Lui fournir une protection efficace et durable.
  • Faciliter son entretien dans le quotidien.
  • Se démarquer avec un traitement complet permettant de faire ressortir une esthétique sublimée.
  • Corriger des éléments – en cas de défauts mineurs – opération moins risquée qu’une peinture (mauvaise préparation, mauvaise application, défaut de teinte, …).
  • Permettre d’apporter une plus-value importante lors d’une revente via une méthode de Car Staging très valorisante.
  • Redonner une seconde jeunesse et une valeur accrue à votre véhicule de collection.

Il est important de signaler qu’à ce jour, rares sont les méthodes employées qui permettent de garantir un maintien esthétique dans le temps.

En effet, quelles que soient les techniques habituelles disponibles pour le grand public, elles ont toutes un défaut : mettre en avant une rapidité d’exécution via des produits pas toujours adaptés plutôt qu’une qualité de travail.

D’où l’apparition de nouveaux stigmates à chaque entretien, et donc un ternissement prématuré de la brillance allant petit à petit jusqu’à cacher la véritable teinte d’origine.

Les défauts des méthodes traditionnelles de lavage :

Lavage sans eau / Vapeur

Les lavages sans eau ou à la vapeur sont souvent utilisés de manière abusive dans le principal intérêt écologique. Cependant, le risque de créer de nouveaux défauts est très important.
Il est indispensable que le préparateur change aussi souvent que possible de microfibres afin d’éviter tous risques de nouvelles micro-rayures. En effet, si tel n’est pas le cas, elles n’absorbent plus aussi bien la saleté et autres contaminants. La conséquence est donc l’apparition immédiate de nouveaux défauts à chaque passage. C’est un procédé que peu de préparateurs s’obligent à suivre. De plus, en présence d’un véhicule fortement encrassé, le nombre de microfibres obligatoires devient alors conséquent (au moins une vingtaine) et les risques d’autant plus élevés. Enfin, cette méthode ne permet pas un nettoyage en profondeur (passages de roues, intérieur des jantes, etc...).

Lavage haute-pression

C’est sûrement la méthode la plus recommandée pour l’entretien courant mais le lavage haute-pression présente aussi de nombreux inconvénients. Souvent réalisé avec une lance (existe aussi en portique), il n’est pas sans risques pour l’automobile: la pression n’est pas toujours réglée convenablement, les accidents dûs à une utilisation trop proche de la carrosserie sont courants (marques sur plastique, peinture qui s’enlève, détérioration de stickers, etc...). De plus, les shampooings directement intégrés dans l’eau ne sont pas suffisants: une action manuelle est indispensable pour enlever le voile routier. A noter également que les brosses fournies sont dans la plupart des cas de mauvaise facture et bien souvent abandonnées dans un bac rempli d'eau sale ou directement au sol, pleines de saletés. Ce sont ces même saletés qui viennent créer de nouveaux défauts lors de leurs utilisations. Cette méthode convient simplement dans le cadre d’un rinçage avec un véhicule protégé.

Les rouleaux

C’est certainement la méthode de nettoyage la plus connue mais sûrement la plus “traumatisante”. En effet, même si l’action mécanique des rouleaux alliée aux divers produits de lavage est à même d’enlever la saleté, ce procédé extrêmement agressif engendre obligatoirement de nouveaux défauts, malgré la présence de brosses de nouvelle génération.
De plus, les brosses déjà utilisées transmettent des contaminants sur votre carrosserie créant ainsi de nouvelles micro-rayures. Ceci est d’autant plus vrai sur des véhicules à vernis très tendre.

Le carwash

Concept importé des Etats-Unis, le carwash mêle deux procédés: le portique de lavage et la finition manuelle. Ici, la rentabilité est le maître-mot: les produits et accessoires sont souvent de mauvaise qualité et dépassés; par exemple l’utilisation de peaux de chamois pour le séchage manuel. Il s’agit avant tout de traiter chaque véhicule en un minimum de temps. De plus, les portiques possèdent eux aussi des brosses motorisées ainsi que des bandes de feutre suspendues qui s’imprègnent quant à elles des saletés au fur et à mesure du passage des véhicules.
L’illusion d’un programme complet de qualité pour une somme modique en un temps record est simplement synonyme d’une prestation à la chaîne sans grande qualité.